Presse médicale
Il y a 10 jours
Grippe sévère, un terrain favorable pour les infections aspergillaires ?

Publication date: September 2017
Source:Journal de Mycologie Médicale / Journal of Medical Mycology, Volume 27, Issue 3
Author(s): Cécile Angebault, Christine Bonnal, Christophe Rodriguez, Raphael Lepeule, Frédéric Schlemmer, Jean-Winoc Decousser, Françoise Foulet, Nicolas De Prost, Françoise Botterel
ContexteLes infections aspergillaires regroupent un ensemble de tableaux cliniques souvent en lien avec la perte de l’intégrité de l’épithélium des voies aériennes et le statut immunitaire des patients. La survenue d’aspergilloses secondaires (souvent invasives) après un tableau de grippe sévère a été rapportée de façon occasionnelle, notamment durant la pandémie grippale de 2009. Dans ce travail rétrospectif monocentrique, nous nous sommes intéressés à la fréquence de survenue et aux conséquences d’une co-colonisation ou co-infection aspergillaire chez des patients hospitalisés pour la prise en charge d’une grippe pendant 5 périodes hivernales (2011–2016).Matériel et méthodesTous les patients hospitalisés au CHU Henri-Mondor (Créteil, France), entre 2011 et 2016 et ayant fait une infection à virus influenza A/B ont été recensés. La grippe a été documentée par PCR (Influenza A/B r-gene®, Biomérieux) à partir d’un écouvillon nasopharyngé ou d’un lavage broncho-alvéolaire (LBA). Les patients ayant un prélèvement respiratoire positif à Aspergillus sp. et/ou un antigène galactomannane positif (GM, Platelia Aspergillus, Biorad) dans le sang ou le LBA, de façon concomitante (entre j7 et j+15) au diagnostic de grippe, ont été inclus. Pour chaque patient, un ensemble de données clinico-biologiques a été recueilli et le statut vis-à-vis de l’aspergillose établi selon les critères EORTC/MSG [1].RésultatsQuatre cent soixante-quinze épisodes de grippe ont été recensés (359 grippes A, 98 grippes B et 18 grippes mixtes A+B) sur les 5 périodes hivernales. Parmi ces patients, 26 (5,5 %) avaient des critères mycologiques orientant vers une possible colonisation ou infection aspergillaire avec :– une culture (n=10) ou un marqueur antigénique unique (n=1) ;– une association culture(s) et marqueur(s) antigénique(s) (n=9) ;– des marqueurs antigéniques multiples (n=6).Les cultures positives étaient essentiellement à Aspergillus fumigatus (17/19). L’âge moyen des 26 patients était de 59 ans [26–83 ans] et le sex-ratio de 1,6. Une immunodépression était présente chez 73 % des patients, dont les 3/4 étaient des transplantés d’organes solides ou des patients traités pour une hémopathie. Sur les 26 patients, 20 (92 %) ont fait un épisode de grippe sévère (19 séjours en réanimation et un épisode de SDRA sans réanimation) et 14 ont présenté une co-infection pulmonaire bactérienne (n=10), virale (n=2) ou mixte (n=2). Au total, 46 % (12/26) des patients présentant un critère mycologique positif avaient une infection aspergillaire probable (10 API, 1 sinusite aspergillaire, 1 aspergillome) et tous ont reçu un traitement par voriconazole. Un qua[...]

ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense
Il y a 18 minutes
Faculté de médecine Montréal

Le médecin et microbiologiste Armand Frappier a consacré sa vie à la lutte contre les maladies infectieuses. Premier chercheur nord-américain à avoir confirmé l’efficacité du vaccin contre la tuberculose, il a été l’un des principaux pionniers en recherche médicale et en santé publique au Québec et au Canada. À l’occasion d’une conférence organisée en mars 2017 par la Fondation Lionel-Groulx, le journaliste scientifique Yanick Villedieu retrace le parcours d’Armand Frappier, qui a laissé à la médecine un héritage immense.

Écouter l’entrevue sur le site de Radio-Canada.

Source: Radio-Canada

Cet article Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense est apparu en premier [...]

Actualité
Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense
Il y a 18 minutes
Faculté de médecine Montréal

Le médecin et microbiologiste Armand Frappier a consacré sa vie à la lutte contre les maladies infectieuses. Premier chercheur nord-américain à avoir confirmé l’efficacité du vaccin contre la tuberculose, il a été l’un des principaux pionniers en recherche médicale et en santé publique au Québec et au Canada. À l’occasion d’une conférence organisée en mars 2017 par la Fondation Lionel-Groulx, le journaliste scientifique Yanick Villedieu retrace le parcours d’Armand Frappier, qui a laissé à la médecine un héritage immense.

Écouter l’entrevue sur le site de Radio-Canada.

Source: Radio-Canada

Cet article Le Dr Armand Frappier, un homme de science au legs immense est apparu en premier [...]

Actualité
Il y a 51 minutes
APF ICM

Je m'appelle Thibault, j'ai 28 ans et je vis en fauteuil roulant car je suis infirme moteur cérébral à 80% et atteint d'un handicap orphelin suite à un accident lors de ma naissance. Je vis chez mes parents mais dans la journée, je travaille dans un ESAT sur poste informatique à Strasbourg.

J'ai plusieurs passions : j'aime la vie, je tire à l'arc et je suis cavalier de l'équipe de France de para-dressage. Je suis 10 fois champion de France et vice-champion 2014 de dressage et je monte des chevaux de haut niveau ( ceux de la Garde Républicaine et ceux du Cadre Noir). J'ai été le sujet de deux documentaires qui racontent mon aventure avec les chevaux : "ma plus belle histoire" (2010) et "le défi de Thibault" (2012). Source : http://thibaultstoc.wixsite.com/thibault-stoclin.

Page face book : Stoclin Thibault cavalier de l'équipe de France de para-dressage


2 extraits :

https://www.youtube.com/watch ?v=Ism1m-sk1eo

Le défi de Thibault - Equidia Life


EXTRAIT - Ma plus belle histoire - Equidia Life https://youtu.be/FWFZeUv7oXU


Actualité :

​- 18 au 30 août : Championnat d'Europe à Göteborg (Suède) ​
- 9 au 13 novembre : Championnat de France à St Lô.

Actualité
Il y a 53 minutes
APF ICM

La survie des prématurés s'améliore mais des progrès restent à faire. Par Eric Favereau, Libération, 30 août 2017.

      • Extrait : « Un des premiers constats est l'amélioration de la survie de ces enfants, notamment des grands prématurés, nés autour du sixième et septième mois de la grossesse », a pu expliquer Pierre-Yves Ancel, médecin épidémiologiste de l'Inserm, qui a coordonné l'étude. La survie d'un enfant né autour du sixième mois est ainsi passée de 80% il y a 20 ans à plus de 90% aujourd'hui. « Le deuxième constat concerne le développement et le devenir de ces enfants à l'âge de 2 ans. On observe qu'ils sont moins de 10% à développer un handicap moteur, type infirmité motrice cérébrale. Ces handicaps moteurs ont été réduits de moitié en vingt ans. La survie s'est améliorée mais la survie sans séquelle grave aussi. »

- Étude publiée (anglais) : Neurodevelopmental outcome at 2 years for preterm children born at 22 to 34 weeks' gestation in France in 2011 : EPIPAGE-2 cohort study BMJ 2017 ; 358 doi : https://doi.org/10.1136/bmj.j3448 (Published 16 August 2017) Cite this as : BMJ 2017 ;358:j3448.


Ressources :

  • Un article de février 2015 : Des progrès encourageants dans la prise en charge des prématurés www.faire-face.fr
Actualité
La Cour des Comptes valide nos demandes
Il y a 54 minutes
Médecins du monde
25.09.2017 à 18h17

La Cour des Comptes valide nos demandes

Comme tous les ans, la Cour des Comptes publie son rapport sur l’application de la loi de financement de la Sécurité sociale de l’année précédente. Ce rapport donne lieu à une investigation portant sur des questions spécifiques ayant un impact financier sur l’Assurance Maladie. Cette année, l’attention de la Cour s’est notamment portée sur le prix des médicaments, motivée entre autres par « l’arrivée sur le marché de traitements innovants et onéreux ». C’est la même raison qui avait conduit à une mobilisation de la société civile, suscitée par la commercialisation à des prix exorbitants des nouveaux traitements contre l’hépatite C depuis fin 2014. Médecins du Monde, à l’initiative de ce combat, avait ainsi été auditionnée par la Cour des Comptes en mars dernier dans le cadre des travaux préparatoires au rapport.

Actualité
La Cour des Comptes valide nos demandes
Il y a 54 minutes
Médecins du monde
25.09.2017 à 18h17

La Cour des Comptes valide nos demandes

Comme tous les ans, la Cour des Comptes publie son rapport sur l’application de la loi de financement de la Sécurité sociale de l’année précédente. Ce rapport donne lieu à une investigation portant sur des questions spécifiques ayant un impact financier sur l’Assurance Maladie. Cette année, l’attention de la Cour s’est notamment portée sur le prix des médicaments, motivée entre autres par « l’arrivée sur le marché de traitements innovants et onéreux ». C’est la même raison qui avait conduit à une mobilisation de la société civile, suscitée par la commercialisation à des prix exorbitants des nouveaux traitements contre l’hépatite C depuis fin 2014. Médecins du Monde, à l’initiative de ce combat, avait ainsi été auditionnée par la Cour des Comptes en mars dernier dans le cadre des travaux préparatoires au rapport.