Presse médicale
Il y a 10 jours
Impact de l’alimentation sur les taux de toxines urémiques

Publication date: September 2017
Source:Néphrologie & Thérapeutique, Volume 13, Issue 5
Author(s): M. Sallée, T. Santana Machado, N. Mckay, C. Mallmann, D. Bouchouareb, P. Brunet, S. Burtey
IntroductionLes taux d’Indoxyl Sulfate (IS), de p-Crésyl Sulfate (pCS) et d’acide indole 3-acétique (IAA) sont associés à une augmentation du risque de décès et d’événements cardiovasculaires au cours de l’insuffisance rénale chronique. Le rôle du microbiote et de l’alimentation dans la production de d’IS et de pCS est documenté. Dans le cadre de l’étude EVITUPH qui étudiait les déterminants de la variabilité des taux d’IS, de pCS et d’IAA, nous présentons l’impact du régime alimentaire.Patients et méthodesÉtude monocentrique sur 1 an incluant 75 patients hémodialysés chroniques. Le questionnaire alimentaire réalisé à l’inclusion a été analysé chez 53 patients. Ce questionnaire relevait l’ensemble des prises alimentaires sur 7 jours consécutifs. Nous avons analysé les données alimentaires et les données biologiques correspondantes notamment les taux sériques d’IS, de pCS et d’IAA (dosage par HPLC) sur la même période.RésultatsL’apport calorique est faible, la médiane est de 20Kcal/kg/j [17,5–22,6] avec des apports protéiques médians de 0,92g/kg/j [0,69–1,15]. L’analyse de l’ensemble des 53 patients n’a pas pu mettre en évidence de lien entre apports alimentaires et taux de toxines. Vingt-quatre patients n’avaient aucune diurèse résiduelle (DR) et 29 la conservaient. L’analyse comparative des patients avec ou sans DR ne met pas en évidence de différence quant aux apports alimentaires. Les taux d’IS sont moins importants chez ceux avec une DR comparés à ceux sans DR (médiane de 89,8μM et 132,4μM respectivement, p=0,005). Chez les patients sans DR, il existe une corrélation négative entre les taux d’IS et les apports alimentaires en fibres notamment insolubles (R=−0,54, p=0,006).DiscussionNous montrons que la diurèse résiduelle à un impact important sur les taux d’IS chez les hémodialysés. Le maintien de la diurèse est associé à une meilleure survie des patients. La moindre accumulation des toxines urémiques pourrait être un élément majeur dans cette réduction du[...]

ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 30 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Aux caisses des supermarchés, il devient de plus en plus courant de se passer d'une caissière. Cela peut permettre d'aller plus vite, mais cela ne signe-t-il pas la fin d'une profession ?


Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Une étude sur la dangerosité potentielle des baumes à lèvres a été publiée mardi par l'UFC-Que Choisir, qui épingle plusieurs grandes marques.


Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Certains tremblent. D’autres semblent hésiter avant chaque geste. Pour la plupart, ils n’ont pas pris rendez-vous.Dans la salle d’attente du Docteur Villafane à l’hôpital Henri Mondor de Créteil,...


Actualité
Il y a 1 heures
CHU de Toulouse

Résumé : Aménagé dans le bâtiment Urgences-Réanimation-Médecines (URM) du site de Purpan, l'Espace ressourcement est né d'une volonté du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse de créer un lieu d'apaisement unissant le design et la santé. Ce projet vient d'être lauréat dans la catégorie « aménagement intérieur » du palmarès Construction Bois Occitanie 2017 dont les trophées ont été remis le 12 septembre 2017, à l'Hôtel de Région à Toulouse par Madame Carole Delga, présidente de Région Occitanie.

Espace ressourcement : un lieu d'apaisement hors du temps [231.8 ko]

Actualité
Il y a 1 heures
SNPI

Le FIPHFP doit baisser son budget de 25% suite aux ponctions de l'Etat !

Le fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), géré par la Caisse des Dépôts, est entièrement financé par les contributions des employeurs publics n'atteignant pas le chiffre de 6% d'agents en situation de handicap dans leurs établissements, leurs administrations, leurs ministères.

Ce fonds sert à favoriser le maintien dans l'emploi, la compensation du handicap, le recrutement et l'emploi des personnes handicapées en adaptant leurs postes de travail et en leur proposant des formations. En 2016, leur taux d'emploi dans la fonction publique a atteint un niveau "historiquement élevé" de 5,32% représentant 232.206 personnes. Pour ce faire, le FIPHFP a investi un montant de 157 millions d'euros mais pour la même période les contributions n'ont représenté que 132 millions d'euros soit, un déficit de 25 millions d'euros dont la CFE-CGC s'inquiète.

Afin de maintenir le fonds pour les trois prochaines années, le budget sera abaissé à 120 millions d'euros, ce ne sera donc plus suffisant.

Cette décision n'a été ni validée par le comité national du FIPHFP, ni par les commissions ou groupes de travail, pire le débat à la Convention d'Objectifs et de Gestion (COG) entre les représentants des différents ministères, les tutelles de l'[...]

Actualité
Il y a 2 heures
Quotidien du médecin

Devant une large banderole rouge, une cinquantaine de personnels hospitaliers et de représentants syndicaux de la CGT se sont rassemblés ce mardi après-midi, devant le hall d'entrée de l'hôpital Bichat Claude-Bernard de l'Assistance publique ...