Presse médicale
Il y a 5 jours
Jouer son blues quand la dépression résiste… : évaluation de l’efficacité d’un programme de musicothérapie pour des personnes présentant un trouble dépressif et/ou bipolaire résistants

Publication date: Available online 20 April 2017
Source:Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique
Author(s): Laurie D’Abbadie de Nodrest, Jean-Luc Sudres, Laurent Schmitt, Antoine Yrondi
ObjectifIl n’existe aucune recherche étudiant simultanément les troubles dépressifs et/ou bipolaires résistants et l’impact de la musicothérapie (réceptive, active, créative) sur ces derniers. Les objectifs de cette étude exploratoire sont d’évaluer la capacité à être dans l’instant présent, les mécanismes de défense, la sévérité de la dépression, le niveau alexithymique, la distorsion corporelle, avant, après et bien après la participation à des ateliers de musicothérapie. Le vécu des ateliers est également pris en compte pendant les séances et après l’ensemble de celles-ci.Participants et méthodesQuarante hommes et femmes ont assisté aux ateliers, quinze ont pu être pris en compte. Hospitalisées dans le « Centre Expert Dépression résistante » du CHU de Purpan, ces personnes ont participé au programme musicothérapeutique, créé un CD, complété le Five Facets Mindfulness Questionnaire (FFMQ), le Defense Style Questionnaire (DSQ-40), le Beck Depression Inventory (BDI-II), le Bermond-Vorst Alexithymia Questionnaire (BVAQ), le Body Distortion Questionnaire (BDQ) et enfin, une échelle créée pour les besoins de l’étude mesurant le vécu par séance, ainsi que l’Échelle Clinique des Thérapies Médiatisées.RésultatsL’analyse statistique suggère des différences significatives entre le t0 (pré-test) et le t1 (post-test) en lien avec les données qualitatives.Discussion et conclusionDes améliorations sont repérées à tous les niveaux observés (pleine conscience, défenses, degré de dépression, émotions, distorsion corporelle). L’impact positif des ateliers reste néanmoins à confirmer lors d’une étude longitudinale.ObjectiveThere is no research studying resistant depression and/or resistant bipolar disorders and the impact of Music-Therapy (receptive, active, creative) on those troubles. The aims of this exploratory study were to assess the mindfulness, defense mechanisms, depressive state, alexithymia, body distortion, before, after, and long after the participation in Music-Therapy workshops. The patient's experience is also taken into account during these workshops and after all the sessions.Participants and methodsForty men and women participated in workshops but only fifteen were retained. Hospitalized in the “Treatment-Resistant Depression Expert Center” based in the Purpan hospital, they participated in the Music-Therapy program, created a CD, completed the Five Facets Mindfulness Questionnaire (FFMQ), the Defense Style Questionnaire (DSQ-40), the Beck Depression Inventory (BDI-II), the Bermond-Vorst Alexithymia Questionnaire (BVAQ), the Body Distortion Questionnaire (BDQ), along with a scale created for the study measuring the feeling at each meet[...]

ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Presse médicale
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 47 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Déconvenue sur le chômage , les chiffres du chômage du mois de mai viennent de tomber et il repart à la hausse.


Actualité
Il y a 50 minutes
APF ICM

À écouter : L'Assistance sexuelle si non c'est la condamnation des personnes handicapées à l'abstinence et à la sexualité imaginaire. Article mis en ligne le 17 avril 2017.

On va essayer de comprendre les difficultés et les verrouillages de la situation avec Julia Tabath la présidente de l'Association CH(s)OSE invitée de l'émission Handimédias. avec André DJI-Radio Fréquence Paris Plurielle.

Pour écouter l'émission : www.handicapepasbete.com.

Source : www.rfpp.net.

Actualité
Il y a 50 minutes
APF ICM

« Étudiant handicapé, j'ai passé une année Erasmus en Irlande. »

Voir l'article de Faire Face, du 24 avril 2017 :

    • Victor Fourcin, 25 ans, atteint d'infirmité motrice cérébrale, a vécu un année Erasmus à Dublin dans le cadre de son cursus en sciences politiques. Aujourd'hui titulaire d'un double master, il évoque les obstacles rencontrés mais aussi les bénéfices d'une expérience à l'étranger. (...).

-www.faire-face.fr/2017/04/24/erasmus-handicap-irlande.

Actualité
Il y a 50 minutes
APF ICM

« Étudiant handicapé, j'ai passé une année Erasmus en Irlande. »

Voir l'article de Faire Face, du 24 avril 2017 :

    • Victor Fourcin, 25 ans, atteint d'infirmité motrice cérébrale, a vécu un année Erasmus à Dublin dans le cadre de son cursus en sciences politiques. Aujourd'hui titulaire d'un double master, il évoque les obstacles rencontrés mais aussi les bénéfices d'une expérience à l'étranger. (...).

-www.faire-face.fr/2017/04/24/erasmus-handicap-irlande.

Actualité
Il y a 1 heures
La documentation française

M. Luc Belot, député, a été chargé par le Premier ministre, d’une mission sur la ville intelligente (« smart city ») et les opportunités qu’elle peut apporter aux services publics ainsi qu’aux entreprises. Pour que les « smart cities » se développent au profit de tous, l’auteur estime qu’il faut réaffirmer le rôle des collectivités territoriales comme tiers de confiance, garantes de l’égalité et créatrices de lien social. Plusieurs mesures sont proposées dans ce rapport : doter les établissements publics de coopération intercommunal (EPCI) d’une compétence sur la donnée, qui sera le socle de la smart city ; redonner une compétence économique aux EPCI pour leur permettre d’accompagner le[...]

Actualité
Il y a 1 heures
La documentation française

M. Luc Belot, député, a été chargé par le Premier ministre, d’une mission sur la ville intelligente (« smart city ») et les opportunités qu’elle peut apporter aux services publics ainsi qu’aux entreprises. Pour que les « smart cities » se développent au profit de tous, l’auteur estime qu’il faut réaffirmer le rôle des collectivités territoriales comme tiers de confiance, garantes de l’égalité et créatrices de lien social. Plusieurs mesures sont proposées dans ce rapport : doter les établissements publics de coopération intercommunal (EPCI) d’une compétence sur la donnée, qui sera le socle de la smart city ; redonner une compétence économique aux EPCI pour leur permettre d’accompagner le[...]