Presse médicale
Il y a 6 jours
La conciliation des traitements médicamenteux, un processus innovant dans un service de dialyse pour sécuriser le parcours de soins du patient et améliorer l’observance thérapeutique

Publication date: September 2017
Source:Néphrologie & Thérapeutique, Volume 13, Issue 5
Author(s): A. Guerraoui, R. Galland, P. Hallonet, S. Citarda, M. Lino-Daniel, J.M. Poux, V. Berger, C. Gerard, L. Guigues, A. Caillette-Beaudoin
IntroductionLa conciliation médicamenteuse (CM) permet d’intercepter et de corriger 75 % des événements indésirables médicamenteux. Il s’agit d’une démarche de prévention et d’interception des erreurs médicamenteuses. Les Objectifs de cette étude sont :– décrire la mise en place d’un processus de conciliation médicamenteuse ;– comprendre les causes de divergences intentionnelles (DI) et non intentionnelles (DNI) ;– accompagner les patients pour réduire ces divergences.Patients et méthodesNous proposons à tous les patients dialysés dans notre structure une CM :– à l’arrivée dans la structure ;– en cas d’hospitalisation ;– en cas de modification majeure de traitement ;– en cas de prescription médicaments à risque ;– tous les 6 mois au moment d’une consultation de suivi médical.Cette CM est réalisé par des soignants formés à l’éducation thérapeutique (ETP). Elle se réalise sous forme d’une séquence pédagogique avec participation active du patient. Les divergences sont définit par la différence entre ce qui est prescrit et ce qui est réellement pris par le patient. Les DNI sont définies par des divergences de posologies, formes ou doses. Les DI sont définies par la non-prise intentionnelle ou l’oubli ponctuel. L’adaptation de la posologie est définie par une adaptation du traitement médicamenteux par le patient suite aux compétences acquises grâce à l’ETP.RésultatsD’avril 2015 à février 2017, 148 patients ont eu 210 CM. Cinq cent quatorze DNI sont identifiées soit en moyenne 2,45 DNI par patient. Cent vingt-neuf (61 %) ont au moins une DNI. Deux cent sept DI sont identifiées soit en moyenne 0,99 DI par patient. Quatre-vingt-quinze (45 %) ont au moins une DI. Deux cent quatre-vingt-deux adaptations de la posologie sont identifiées. Le temps passé par les infirmières auprès d’un patient est en moyen de 30minutes. Le contact avec l’IDE d’ETP a permis d’identifier les DNI et DI. Les DNI les plus fréquentes sont : 34 % liée aux doses, 16 % à la forme et 50 % à la posologie. Les DNI sont évaluées par le médecin et corrigées. Les DI sont pris en charge grâce à l’ETP.DiscussionLe taux de divergence de 75,6 % (DI+DNI) mis en évidence par notre travail doit alerter les néphrologues et conduire à une PEC spécifique médicale et ETP.ConclusionLa CM est une étape indispensable du parcours de la MRC pour sécuriser la prise en c[...]

ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

La traditionnelle action de l'ONG, organisée chaque année pour dénoncer les mines anti-personnel et les bombardements contre les civils, est avancée à vendredi, à Paris, en raison de la mobilisation, demain, de La France insoumise.


Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Nous assistons, dans les consultations spécialisées dans la souffrance au travail, à une simplification de langage de la part des patients, tous en "burn-out" comme, à une époque tous "harcelés". Le syndrome d'origine se transforme en concept-poubelle, en pop psychologie, vidé de sa définition véritable, et son omniprésence masque les autres pathologies psychiques liées au travail, tout aussi sérieuses à pr[...]

Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Nous assistons, dans les consultations spécialisées dans la souffrance au travail, à une simplification de langage de la part des patients, tous en "burn-out" comme, à une époque tous "harcelés". Le syndrome d'origine se transforme en concept-poubelle, en pop psychologie, vidé de sa définition véritable, et son omniprésence masque les autres pathologies psychiques liées au travail, tout aussi sérieuses à pr[...]

Actualité
Il y a 1 heures
CADUCEE

Avec le lancement de C’Partner, première application mobile destinée aux patients atteints d’une hépatite C et son site internet associé, le laboratoire MSD poursuit son engagement pionnier dans la lutte contre la maladie.

Actualité
Il y a 1 heures
CADUCEE

Avec le lancement de C’Partner, première application mobile destinée aux patients atteints d’une hépatite C et son site internet associé, le laboratoire MSD poursuit son engagement pionnier dans la lutte contre la maladie.

Actualité
Il y a 1 heures
CADUCEE

Le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) a pris connaissance de la lettre adressée à Mme la Ministre des Solidarités et de la Santé par la conférence des présidents de Commissions médicales d’établissements et de la conf[...]