Presse médicale
Il y a 3 mois
La mémoire de la douleur : de la LTP à la douleur du membre fantôme

Publication date: Available online 20 April 2017
Source:Douleurs : Evaluation - Diagnostic - Traitement
Author(s): Bernard Calvino
La mémoire consiste en la rétention d’une information susceptible de modifier le comportement d’un organisme. À l’échelon cellulaire elle peut être représentée par une modification de l’activité électrique de neurones. Dans la moelle épinière, les neurones nociceptifs de la corne dorsale (CDME) subissent des modifications d’activité associées à la douleur chronique. Ils amplifient les messages douloureux de façon aberrante après avoir été assujettis à un « apprentissage moléculaire ». Ce processus appelé « potentialisation à long terme », ou long-term potentiation (LTP) est une facilitation de longue durée dépendante de l’activité nociceptive afférente et se traduit par une amélioration durable de la communication synaptique entre les terminaisons centrales des fibres afférentes primaires nociceptives et les neurones nociceptifs spinaux. D’un point de vue neurochimique, la LTP repose sur une libération excessive du glutamate associé à la substance P, par les terminaisons des fibres C dans cette première synapse dans la CDME. L’activation des neurones nociceptifs spinaux post-synaptiques est principalement la conséquence de l’activation des récepteurs du glutamate (AMPA, NMDA et kaïnates), suivie d’une irruption massive de calcium dans le neurone post-synaptique où ce cation joue un rôle déterminant. Les cellules gliales du SNC participent à la transmission synaptique, et la communication neurone-glie, nécessaire à la plasticité synaptique, contribue à l’induction de la LTP. Des stimulations douloureuses dès le plus jeune âge peuvent laisser des traces définitives, une mémoire, dans les circuits nociceptifs en cours de développement et altérer durablement la sensibilité douloureuse de l’enfant, mettant en jeu une trace mnésique de ces expériences douloureuses précoces. De même une lésion tissulaire transitoire néonatale chez la souris met en place un environnement neuronal plus permis[...]

ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Presse médicale
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 24 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Des spécialistes contestent la décision de l’Agence du médicament de baisser la dose maximale du traitement contre l’alcoolisme.


Actualité
Il y a 24 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Des spécialistes contestent la décision de l'Agence du médicament de baisser la dose maximale du traitement contre l'alcoolisme.


Actualité
Il y a 24 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Les moustiques ont leur préférence lorsqu'il s’agit de nous piquer. Les odeurs et le groupe sanguin guident leur choix.


Actualité
Il y a 25 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Les adjuvants utilisés dans la fabrication des vaccins "ne sont pas nocifs", a assuré mercredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn, qualifiant les craintes exprimées par des associations et certains médecins de "désinformation" des réseaux sociaux.


Actualité
Il y a 57 minutes
Quotidien du médecin

Les résultats encourageants du programme de recherche clinique APPROACH, présentés lors de la conférence scientifique de la société internationale sur le sida (IAS) de Paris par le Pr Hanneneke Schuitemaker, marquent une étape supplémentaire ...

Actualité
Il y a 1 heures
SNFGE
Offre d’emploi
26/07/2017
N° d'annonce :
170721
Les Hospices Civils de Beaune cherchent un troisième gastro-entérologue pour leur équipe médicale, pour succéder à un praticien qui a réalisé toute sa carrière dans l’établissement. Activité attendue : prise en charge des patients de gastro-entérologie en hospitalisation, consultation, endoscopie, chimiothérapie.
Etablissement de santé de référence et établissement support du GHT Sud Côte d'Or, au coeur du Vignoble Bourguignon (40 km de Dijon, 140 km de Lyon), Les Hospices Civils de Beaune comptent 988 lits et places, répartis dans des services de MCO (268 lits), de Moyen séjour (60), USLD (60), SSIAD (40) et d’EHPAD (560).
Dotés d'un plateau technique moderne et complet disponible H24 (IRM, Scanner...), les Hospices Civils de Beaune sont engagés dans une opération de modernisation de grande ampleur et bénéficient d'une proximité géographique et de nombreuses coopérations médicales avec le CHU de Dijon, établissement de recours régional.
Les Hospices Civils de Beaune assurent des activités de médecine polyvalente et spécialisée, urgences - SMUR , cardiologie et pathologies vasculaires, hépato gastro-entérologie, plateau technique d'endoscopie, cancérologie, soins palliatifs, addictologie, chirurgie viscérale, urologie, orthopédie, gynécologie-obstétrique, pédiatrie et néo-natologie, imagerie médicale, soins de suite, long séjour et EHPAD
- Equipe : 2 praticiens et 1 assistant spécialiste pour l'hépato gastro-entérologie
- Les patients de gastro-entérologie sont accueillis dans un Service de 42 lits d’hospitalisation, en collaboration avec quatre autres praticiens (de Médecine Interne, Oncologie et Médecine Générale) ce qui permet au Gastro-entérologue de se recentrer sur sa seule spécialité. Les patients ambulatoires sont accueillis dans une unité spécifique
- Bilan, diagnostic et traitement des maladies du tube digestif, bilio-pancréatiques et hépatiques
- Prise en charge des patients présentant un cancer digestif en cours de traitement ou nécessitant des soins palliatifs
- Prise en charge des urgences, notamment endoscopiques, aux heures ouvrables (pas d’astreinte spécifique de nuit)
- Prise en charge des patients en hospitalisation programmée
- Travail en collaboration avec une équipe mobile de soins palliatifs, une équipe mobile d’addictologie et les chirurgiens viscéraux.
- Participation à l’Astreinte opérationnelle de week-end de jour soit un WE tous les 2 mois environ.
Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine et être inscrit à l'ordre des médecins

Les renseignements peuvent être pris auprès de :
Monsieur le Dr Emmanuel VIGREUX, chef du pôle n° 3 "Médecine, conduites addictives, soins palliatifs, douleur, HAD", emmanuel.vigreux@ch-beaune.fr / 03 80 24 36 63
Madame Caroline BILHAUT, DRH-AM, caroline.bilhaut@ch-beaune.fr / 03 80 24 44 01"