Presse médicale
Il y a 2 mois
L’adolescence, du corps soigné au corps vécu

Publication date: Available online 10 August 2017
Source:Motricité Cérébrale : Réadaptation, Neurologie du Développement
Author(s): J. Boivin


ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Presse médicale
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 17 jours
ScienceDirect

Publication date: Available online 29 September 2017
Source:Progrès en Urologie
Author(s): T. Marquette, V. Comat, G. Robert
IntroductionL’énucléation endoscopique de la prostate est une technique chirurgicale utilisée de plus en plus fréquemment en urologie. Elle s’inscrit comme une alternative aux deux techniques conventionnelles que sont la résection trans-urétrale de prostate (RTUP) et l’adénectomie voie haute (AVH)Matériel et méthodesUne revue de la littérature de janvier 1995 à juin 2017 a été réalisée à partir des bases de données Medline et Embase en utilisant les mots clés suivants : Holmium ; Thulium ; Greenlight ; Laser ; Prostate ; Enucleation ; Benign prostatic obstruction ; Surgical technique.RésultatsPour la technique HoLEP la durée de sondage varie de 17,7 à 46,4heures avec une durée d’hospitalisation de 2,2 à 2,6jours. Pour la technique ThuLEP, la durée de sondage variant de 2 à 2,5jours pour une durée d’hospitalisation allant de 2,15 à 6,5jours. Pour la technique GreenLEP la durée de sondage est de 2jours pour une durée d’hospitalisation également de 2jours. La réduction du score IPSS à un an varie de 12,7 à 19,1 points selon les études.ConclusionLes résultats probants de l’énucléation endoscopique de prostate en font une alternative aux techniques conventionnelles.IntroductionLaser prostatic enucleation is an increasingly popular technique among surgical urology. It is now gradually becoming a contender for gold standard surgical treatments, trans-urethral resection of the prostate (TURP) and open prostatectomy (OP).Materials and methodsThis study is based on data collected from sources published between June 1995 and June 2017. Medline and Embase database have been used to research the following keywords: Holmium; Thulium; Greenlight; Laser; Prostate; Enucleation; Benign prostatic obstruction; Surgical technique.ResultsWith HoLEP process, catheterization time varies from 17,7hrs to 46,4hrs with 2 to 2.5 hospitalization days. With ThuLEP process, catheterization time varies from 2 to 2.5 days with 2.15 to 6.5 hospitalization days. With GreenLEP process, catheterization and hospitalization times are both 2 days. IPSS score after a year varies from 12.7 to 19.1 points in different publications.ConclusionConvincing results of Laser prostatic enucleation make it a valid alternative to existing treatments.

Actualité
Il y a 17 jours
ScienceDirect

Publication date: Available online 28 September 2017
Source:Progrès en Urologie
Author(s): L. Mathieu, B. Peyronnet, N. Senal, S. Fontaine, A. Manunta, T. Honoré, J. Hascoet, M. Damphousse, I. Bonan, J. Kerdraon
ObjectifLe traitement par neurostimulation tibiale postérieure transcutanée (NTPT) a montré son efficacité dans le traitement de l’hyperactivité vésicale (HAV), mais son effet chez les patients diabétiques est mal connu. Le but de cette étude était de comparer l’efficacité du traitement par NTPT chez les patients diabétiques ayant une HAV et chez les patients ayant une HAV sans diabète.MéthodesUne étude prospective monocentrique incluait tous les patients traités par NTPT pour troubles vésico-sphinctériens entre 2012 et 2016. Le critère de jugement principal était l’efficacité50 % de la symptomatologie évaluée au moyen d’une échelle visuelle analogique (EVA) à deux mois. Le traitement instauré consistait en une séance de NTPT quotidienne de 20min. Les critères de jugement secondaires étaient les données du calendrier mictionnel, l’Urinary Symptom Profile (score d’hyperactivité vésicale), le retentissement sur le moral et sur les activités de la vie quotidienne évalués par EVA.RésultatsSoixante et onze patients ont été inclus, dont 10 étaient diabétiques. Le taux d’efficacité (EVA50 %) n’était pas significativement différent dans le groupe des patients diabétiques (70 % vs. 44,1 % dans le groupe non diabétique ; p=0,17), de même que l’EVA efficacité moyenne (4/10 vs. 4/10 ; p=0,98). Le sous-score USP HAV diminuait significativement dans les deux groupes à 2 mois (−3 points dans le groupe diabétique ; −1,9 points dans le groupe non diabétique ; p=0,03 et p0,0001 respectivement). Il n’y avait pas de différence significative entre les groupes, hormis le taux de patients ayant arrêté le traitement à 6 mois, supérieur chez les patients diabétiques (100 % vs. 63,5 % ; p=0,04).ConclusionLes résultats fonctionnels de la NTPT semblent similaires dans le traitement de l’HAV chez les patients diabétiques et chez les patients non diabétiques.Niveau de preuve4.ObjectiveTreatment with transcutaneous posterior tibial neurostimulation (NTPT) has been shown to be effective in the treatment of overactive bladder (OAB), but its outcomes in diabetic patients have never been assessed. The aim of this study was to compare the efficacy of NTPT in diabetic OAB patients and in OAB patients without diabetes.MethodsA single-center prospective study included all patients treated with NTPT for lower urinary tract storage symptoms between 2012 and 2016. The primary endpoint was symptoms improvement50% assessed using a Visual Analog Scale (VAS) two months after starting NTPT. Treatment consisted in a daily 20-minute NTPT single-session. The secondary endpoints were lower urinary tract symptoms reported by bladder diary, the Urinary Symptom Profile, the impact on mood and on daily activities.ResultsSeventy-one patients were included, 10 of whom were diabetic. The efficacy rate (EVA>50%) was not significantly different in the diabetic group (70% vs. 44.1%, P=0.17), like the mean EVA efficacy was similar in both groups (4/10 vs. 4/10, P=0.98). OAB USP sub-score diminished significantly in both groups at 2 months (−3 points in the diabetic group; −1.9 points in the non-diabetic group; P=0.03 and P0.0001, respectively). There was no significant difference between the groups, except for the rate of patients who stopped treatment at 6 months, higher in diabetic patients (100% vs. 63.5%, P=0.04).ConclusionThe functional outcomes of NTPT appear to be similar in the treatment of OAB in diabetic patients and in non-diabetic patients.Level of evidence4.

Actualité
Il y a 18 jours
ScienceDirect

Publication date: Available online 27 September 2017
Source:Progrès en Urologie
Author(s): A. Gangi, X. Cathelineau, T. Tricard, H. Lang
ObjectifPrésenter les principaux éléments de débat des pratiques à partir des recommandations actuelles et proposer des perspectives pour les traitements ablatifs.Matériels et méthodesUne recherche bibliographique à partir de Medline (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/) et Embase (http://www.embase.com/) a été réalisée en utilisant les mots clés (MeSH) suivants seuls ou en combinaison : « traitements ablatifs ; cancer de prostate ; cancer du rein ; recommandations ; salles hybrides ». Les articles ont été sélectionnés sur leur méthodologie, leur langue de publication et leur pertinence.RésultatsLes recommandations actuelles des traitements ablatifs sont, selon les auteurs et les organes, soit particulièrement prudentes (telles les recommandations de l’EAU pour la prostate et le rein), soit potentiellement trop optimistes (telles les recommandations du CIRSE pour le rein). Cette disparité est liée à des niveaux de preuve faibles. Une nouvelle approche paraît donc indispensable : plus homogène dans la méthodologie des études, et surtout plus ouverte dans la réorganisation tout en restant acceptable d’un point de vue médicoéconomique. L’objectif sera d’acquérir des plateformes multifonctionnelles et multidisciplinaires tant dans la pratique que dans les esprits. Une réflexion devra donc être menée dans l’avenir sur ce type d’activité transversale tant sur la formation que sur les contours respectifs de nos spécialités.ConclusionLes traitements ablatifs représentent à la fois un enjeu majeur pour l’urologie et un excellent exemple de l’évolution médicochirurgicale future, appuyée sur les nouvelles technologies d’énergie, de robotique et d’imagerie. Une réflexion approfondie est nécessaire pour la préparer et en être des acteurs éclairés.IntroductionTo expose the main point of discussion from present ablative therapies’ guidelines and propose global perspectives.Materials and methodsA review of the scientific literature was performed in Medline database (http://www.ncbi.nlm.nih.gov) and Embase (http://www.embase.com/) using different associations of keywords “ablative therapy” ; “prostate cancer”; “kidney cancer”; “guidelines”; “hybrid operating room”. Publications obtained were selected based on methodology, language and relevance.ResultsPresent guidelines on ablative therapies in urology are, considering authors and organs, either particularly prudent (EAU guidelines for prostate and kidney) or relatively optimistic (CIRSE guidelines). This discrepancy is related to a low level of proof. So, a new approach is mandatory: more homogeneous in methodology, and especially more open to a new organization sparing economic efficiency. The objective will be to get multifunctional and multidisciplinaries platforms, in facts and in minds. It will induce, in the future, a deep reflection about training and boundaries’ specialties.ConclusionAblative therapies represent a crucia[...]

Actualité
Il y a 20 jours
Réseau CHU
Cela fait 10 ans que le CHU de Tours a mis sur pied un dispositif d’annonce et un accès aux soins de support aux patients souffrant d’un cancer. Le CHU respecte en cela les mesures 40 et 42 du 1er Plan Cancer 2003 – 2007 et va même au-delà afin d’entourer au mieux les personnes affaiblies par la maladie. Il propose notamment l'intervention de psychologues, diététiciennes, assistantes sociales et même socio-esthéticienne, d'art thérapeute et un programme de méditation de pleine conscience... Pour marquer cet anniversaire et revenir sur les avancées en matière de soins personnalisés, une journée de rencontres avec les professionnels est organisée le jeudi 28 septembre 2017. L’occasion de rappeler combien les attentions qui entourent les soins sont essentielles au bien-être du patient et l’aident à mieux vivre sa maladie au quotidien.
Le dispositif d’annonce (mesure 40) : écoute et adaptation du traitement aux contraintes du patient
L’annonce du diagnostic du cancer est vécue par la majorité des patients comme un choc. Aujourd’hui, on sait que les conditions entourant l’annonce ont un impact déterminant sur la réaction du patient, son parcours de soin et l’évolution de ses relations sociales et familiales. Le dispositif d’annonce permet ainsi l’information, le soutien et l’accompagnement du patient et de ses proches. Il s’appuie sur une prise en charge associant les médecins et les personnels paramédicaux.
Ce dispositif d’annonce comprend :
- Un temps médical nécessitant une à plusieurs consultations pour l’annonce du diagnostic et de la propo¬sition thérapeutique avec la remise du plan personnalisé de soins (PPS).
- Un temps paramédical effectué par une infirmière ou une manipulatrice en radiothérapie. Il s’agit d’un entretien intégrant un temps d’information, d’échange pour le patient et son entourage.
Cette consultation paramédicale permet de présenter le parcours de soin (traitement proposé, effets secon¬daires…), de proposer des conseils pour la vie quotidienne et de repérer des besoins en soins de support, soins pour lesquels le patient sera orienté vers les professionnels concernés.
- Un temps d’articulation avec la médecine de ville permettant le lien entre l’hôpital et le médecin traitant qui demeure le référent médical tout au long du parcours du patient.
Les soins de support (mesure 42)
« Ce sont l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, parallèlement aux traite¬ments spécifiques, lorsqu’il y en a, tout au long des maladies graves » (définition de la direction de l’hos¬pitalisation et de l’offre de soins).
Les soins de support regroupent tous les soins autres que les soins spécifiques apportés au patient atteint d’un cancer, à tous les stades de la maladie. Il s’agit de l’ensemble des traitements symptomatiques qui ont pour but d’améliorer les symptômes liés à la maladie ou aux différents traitements que le patient reçoit.
Les soins de support ont pour objectif d’améliorer la qualité de vie du malade tant sur les plans physique et psychologique que social et familial.
Au CHU de Tours, en 2007, le Comité de Coordination de Cancérologie (3C) de l’établissement a mis en place la Coordination des Soins de Support sous la responsabilité du Docteur Isabelle Vannier, secondée par un cadre de santé. L’équipe comprend des psychologues, des diététiciennes, des assistantes sociales. Dans certains services, des pratiques plus spécifiques telles que la socio-esthétique, l’art thérapie, la méditation de pleine conscience (MBSR), la tabacologie, l’addictologie, l’acupuncture, sport et santé ont sont également proposés.
Les 1ers services bénéficiaires de ces consultations ont été les services d’Oncologie médicale, Hématolo¬gie Thérapie Cellulaire, Radiothérapie, Pneumologie, Gynécologie et Gastroentérologie. Depuis 2009, ces consultations ont été étendues aux services d’urologie, d’ORL, de chirurgie digestive et, en 2016, de dermatologie et de chirurgie orthopédique.

Focus sur la méditation de la pleine conscience
Parmi les soins de support proposés aux patients du CHU de Tours, on trouve la méditation de pleine conscience sous la forme du programme MBSR (programme de Réduction du Stress Basé sur la Méditation de pleine conscience) porté par Pascale Nau. La pleine conscience ou mindfulness se définit comme étant le fait de prêter attention de façon délibérée au moment présent sans jugement de valeur.
Pour initier les patients, un cycle de 8 semaines, à raison d’une rencontre hebdomadaire de 2h30 ou 3h et d’une journée de retraite silenci[...]
Blog
Il y a 20 jours
Le blog médical

Devant le succès de la rubrique des livres de référence pour l'ECNi et une demande des étudiants, nous avons crée un classement des livres de dossiers cliniques pour les ECNi.

Nos critères de sélection : la qualité du contenu, accès à un entrainement progressif en ligne, conformité avec le programme ECNi, présence d'une grille de correction détaillée avec des commentaires détaillés, prise en compte des conférences de consensus, variété des cas cliniques, richesse des illustrations et présence appréciée de fiches de synthèses. Nous nous sommes aussi basés sur le retour des externes qui ont travaillé avec les livres testés.

Plus le livre a d'étoile, plus il est recommandé.

Test complet

(Prochainement)

Cardiologie

Cardiologie, Cescau, Estem

Dermatologie

Dermatologie, les dossiers de l'ecni, Ellipses

Endocrinologie et nutrition

(prochainement)

Gériatrie

(prochainement)

Gynécologie obstétrique

Gynécologie Obstétrique, ECN intensif, CNGO, Elsevier-Masson

Hématologie

Hématologie, Dossiers ECNi, Estem

Hépato-gastro-entérologie

Hépato-gastro-entérologie, VG

Medecine interne

Médecine interne, CEMI, Med-Line

Médecine physique et de Réadaptation

Médecine physique et de réadaptation, ECN intensif, Cofemer, Elsevier-Masson

LCA

Réussite à la LCA ECNi, Vubert

Maladies infectieuses

Maladies infectieuses, Dossiers ECNi, Estem

Néphrologie

Néphrologie, ECN intensif, CUEN, Elsevier-Masson

Neurologie

Neurologie, ECN intensif, Seners, CEN, Elsevier-Masson

Ophtalmologie

Ophtalmologie, ECN intensif, Belhatri, Elsevier-Masson

ORL, CCF

ORL et CCF, Medline

Orthopédie

Orthopédie, Dossiers de l'ECNi, Ellipses

Pédiatrie

Pédiatrie, Dossiers ECNi, Estem

Thérapeutique

Pharmacologie et thérapeutique, CNPM, Ellipses

Pneumologie

Pneumologie, Dossier iecn, Ellipses

Psychiatrie

Psychiatrie, Dossiers ECNi, Estem

Radiologie

Ophtalmologie, Imagerie médicale, QCM, VG

Rhumatologie

Rhumatologie, ECN intensif, COFER, Elsevier-Masson

Douleur et soins palliatifs

Douleur et soins palliatifs, Medline

Urgences et Réanimation

Urgences-Réanimation, CNER, Medline

Urologie

Pole rénal, Urologie-Néphrolgie, Elsevier-Masson

Dossiers transversaux 1

Les dossiers incontournables, Les dossiers de l'ecni, Ellipses

Dossiers transversaux 2

Vous pouvez les commander à un bon prix sur Unithèque. A noter qu'ils livrent rapidement. On peut aussi les trouver sur Amazon, qui fait aussi 5% de réduction. Il suffit de cliquer sur les images pour avoir le meilleur prix.

Blog
Il y a 20 jours
Le blog médical

Devant le succès de la rubrique des livres de référence pour l'ECNi et une demande des étudiants, nous avons crée un classement des livres de dossiers cliniques pour les ECNi.

Nos critères de sélection : la qualité du contenu, accès à un entrainement progressif en ligne, conformité avec le programme ECNi, présence d'une grille de correction détaillée avec des commentaires détaillés, prise en compte des conférences de consensus, variété des cas cliniques, richesse des illustrations et présence appréciée de fiches de synthèses. Nous nous sommes aussi basés sur le retour des externes qui ont travaillé avec les livres testés.

Plus le livre a d'étoile, plus il est recommandé.

Test complet

(Prochainement)

Cardiologie

Cardiologie, Cescau, Estem

Dermatologie

Dermatologie, les dossiers de l'ecni, Ellipses

Endocrinologie et nutrition

(prochainement)

Gériatrie

(prochainement)

Gynécologie obstétrique

Gynécologie Obstétrique, ECN intensif, CNGO, Elsevier-Masson

Hématologie

Hématologie, Dossiers ECNi, Estem

Hépato-gastro-entérologie

Hépato-gastro-entérologie, VG

Medecine interne

Médecine interne, CEMI, Med-Line

Médecine physique et de Réadaptation

Médecine physique et de réadaptation, ECN intensif, Cofemer, Elsevier-Masson

LCA

Réussite à la LCA ECNi, Vubert

Maladies infectieuses

Maladies infectieuses, Dossiers ECNi, Estem

Néphrologie

Néphrologie, ECN intensif, CUEN, Elsevier-Masson

Neurologie

Neurologie, ECN intensif, Seners, CEN, Elsevier-Masson

Ophtalmologie

Ophtalmologie, ECN intensif, Belhatri, Elsevier-Masson

ORL, CCF

ORL et CCF, Medline

Orthopédie

Orthopédie, Dossiers de l'ECNi, Ellipses

Pédiatrie

Pédiatrie, Dossiers ECNi, Estem

Thérapeutique

Pharmacologie et thérapeutique, CNPM, Ellipses

Pneumologie

Pneumologie, Dossier iecn, Ellipses

Psychiatrie

Psychiatrie, Dossiers ECNi, Estem

Radiologie

Ophtalmologie, Imagerie médicale, QCM, VG

Rhumatologie

Rhumatologie, ECN intensif, COFER, Elsevier-Masson

Douleur et soins palliatifs

Douleur et soins palliatifs, Medline

Urgences et Réanimation

Urgences-Réanimation, CNER, Medline

Urologie

Pole rénal, Urologie-Néphrolgie, Elsevier-Masson

Dossiers transversaux 1

Les dossiers incontournables, Les dossiers de l'ecni, Ellipses

Dossiers transversaux 2

Vous pouvez les commander à un bon prix sur Unithèque. A noter qu'ils livrent rapidement. On peut aussi les trouver sur Amazon, qui fait aussi 5% de réduction. Il suffit de cliquer sur les images pour avoir le meilleur prix.