Presse médicale
Le vote des jeunes médecins
Il y a 1 mois
Le vote des jeunes médecins

Du 10 au 16 avril, les lecteurs de What’s up Doc ont été invités à répondre à un sondage sur leurs intentions de vote à la présidentielle.

What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Découvrez plus sur le même flux
Presse médicale
Buzin-de Margerie : un duo complémentaire avenue Duquesne
Il y a 15 heures
Buzin-de Margerie : un duo complémentaire avenue Duquesne
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Stationnement : les médecins forcés d'raquer
Il y a 22 heures
Stationnement : les médecins forcés d'raquer
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Exercice mixte : la bigamie ça marche ?
Il y a 22 heures
Exercice mixte : la bigamie ça marche ?
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Bientôt un Starbucks dans votre hôpital ?
Il y a 1 jours
Bientôt un Starbucks dans votre hôpital ?
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Trouver son stage d'interne en Suisse
Il y a 1 jours
Trouver son stage d'interne en Suisse
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Publier en famille facilite les carrières
Il y a 2 jours
Publier en famille facilite les carrières
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Ce noir objet du désir
Il y a 2 jours
Ce noir objet du désir
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Apprendre l'éthique médicale par la simu, une approche vertueuse
Presse médicale
Le Dr Stéphanie Rist En Marche vers l'Assemblée !
Presse médicale
Il y a 3 jours
Dr's House : la FHF aide les hospitaliers à se loger
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Agnès Buzyn : un usurpateur sévit sur Twitter
Il y a 4 jours
Agnès Buzyn : un usurpateur sévit sur Twitter
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Un MG refuse de soigner les patients xénophobes
Il y a 4 jours
Un MG refuse de soigner les patients xénophobes
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 24 minutes
Institut de veille sanitaire

En bref

  • L’épidémie de grippe 2016-2017 a été précoce. En Occitanie, elle a duré 9 semaines, de mi-décembre à mi-février.
  • La circulation quasi-exclusive de virus A(H3N2) a entraîné une épidémie d’intensité modérée en médecine ambulatoire mais particulièrement sévère chez les personnes âgées, très vulnérables vis-à-vis de cette souche virale, avec une efficacité vaccinale particulièrement basse cette année. D’après les données de la CNAM-TS, 49,6% des personnes âgées de 65 et plus étaient vaccinées contre la grippe.
  • En Occitanie, on estime à 177 000 (3 % de la population) le nombre de personnes ayant consulté un médecin généraliste pour grippe ou syndrome grippal.
  • L’impact chez les personnes âgées a été important. Les personnes de 65 ans et plus ont représenté plus de 60% des 134 cas graves de grippe signalés par les services de [...]
Actualité
Il y a 1 heures
CHU de Toulouse

Les responsables de chaque groupe de travail (ou porteurs) organisent le pilotage du sujet avec l'aide de contributeurs et formalisent une doctrine qu'ils proposent à la validation de l'instance de prévention des conflits d'intérêts.

Le cumul d'activités (groupe de travail n° 1)

Ce groupe de travail est porté par les directions des affaires médicales et des ressources humaines, avec la contribution de la direction de la recherche et de l'innovation, la direction de la formation et la direction de la communication.

Trois axes de travail sont envisagés :

  1. la première série d'actions vise la mise à jour du cadre d'exercice du cumul d'activités au CHU de Toulouse :
    • politique du CHU en matière de cumul d'activité,
    • procédures régissant le cumul d'activité concernant le personnel non médical (Direction des ressources humaines) et médical (Direction des affaires médicales),
  2. l'autre axe de travail vise à mieux faire connaître ce cadre par une série d'actions de sensibilisation et d'information :
    • mise à jour d'un flyer / triptyque au regard de la nouvelle réglementation,
    • distribution du flyer à l'occasion de toute nouvelle arrivée au CHU,
    • intervention sur le thème du cumul d'activités lors des journées d'accueil des nouveaux agents
  3. un troisième axe de travail passe par une analyse à postériori du cumul d'activités au CHU et par un suivi quantitatif et qualitatif opéré par la direction des ressources humaines et la direction des affaires médicales sur les autorisations délivrées annuellement. Cette analyse sera synthétisée et transmise annuellement à l'instance de prévention des conflits d'intérêts.

Pour informer ses personnels sur les liens d'intérêt et le cumul d'activités, le CHU de Toulouse a élaboré :

Les relations avec l'industrie pharmaceutique (groupe de travail n° 2)

Ce groupe de travail est placé sous la responsabilité du Pr. Jean-Louis Montastruc, du Pr. Jean-Michel Sénard, de la direction de la recherche et de l'innovation et de la Directrice des affaires juridiques avec la contribution du pôle pharmacie, de la direction des équipements, de l'hôtellerie et de la logistique et de la direction de la communication.

Le premier mandat du groupe de travail est de :

  • réaliser un bilan annuel des conventions associant les laboratoires pharmaceutiques à des évènements au CHU,
  • définir une politique d'intervention du visiteur médical au CHU de Toulouse et élaborer notamment une charte du visiteur médical.

Les recommandations issues de ce sous-groupe de travail seront présentées à l'instance de prévention des conflits d'intérêt puis un bilan annuel de mise en œuvre sera réalisé.

Les actions de ce groupe de travail s'appuieront sur la charte de l'information par démarchage ou prospection visant à la promotion des médicaments du 15 octobre 2014 [ - 577.7 ko] , élaborée par le LEEM et le CEPS du Ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Le régime des déclarations d'intérêts (groupe de travail n° 3)

Ce groupe de travail est piloté par les facultés de médecine, le directeur des affaires médicales et le directeur des ressources humaines, avec l'aide de la direction de la formation et la direction de la communication.

Le groupe de travail a pour missions :

  • de définir une politique en matière de déclarations d'intérêts pour l'ensemble des responsables hospitaliers,
  • d'améliorer la transparence des décl[...]
Actualité
Il y a 1 heures
CHU de Toulouse

L'action du CHU de Toulouse en faveur de la mise en place d'une instance de prévention des conflits d'intérêts a déjà été saluée et reconnue par plusieurs médias :

  • Hospimédia : « Le CHU de Toulouse met en place une instance de prévention des conflits d'intérêt », publié le 23/03/2017
  • Le Quotidien du médecin : « Une nouvelle instance pour préserver l'indépendance : Le CHU de Toulouse ouvre la chasse aux conflits d'intérêts », publié le 19/04/2017
  • TecHopital.com : « Le CHU de Toulouse installe une instance de prévention des conflits d'intérêts », publié le 27/03/2017.
Actualité
Il y a 1 heures
CHU de Toulouse

Formée de médecins, soignants et administratifs (direction des ressources humaines, direction des affaires médicales, direction de la recherche clinique et de l'innovation, et direction des affaires juridiques), l'instance de prévention des conflits d'intérêts du CHU de Toulouse associe également les facultés de médecine.

Installée le 17 mars 2017, cette instance :

  1. est chargée de veiller à la mise en œuvre de la politique de prévention des conflits d'intérêts du CHU de Toulouse,
  2. passe en revue l'ensemble des actions entreprises dans ce domaine,
  3. juge de la nécessité d'étendre ces actions ou de les amodier,
  4. impulse de nouvelles actions.

Prévention des conflits d'intérêts au CHU de Toulouse : plan d'actions et état d'avancement à mai 2017 [482.5 ko]

Organigramme de l'instance de prévention des conflits d'intérêts

Présidée par le Pr Jacques Lagarrigue, cette instance de prévention des conflits d'intérêts du CHU de Toulouse travaille en collaboration avec les facultés de médecine de Toulouse et se compose de :

  • Mme Bénédicte Motte, secrétaire générale du CHU de Toulouse
  • Dr Nathalie Nasr, membre de la CME du CHU de Toulouse
  • Dr Aude Lagarrigue, membre de la CME du CHU de Toulouse
  • Pr Laurent Alric, représentant de la faculté de médecine de Toulouse - Rangueil
  • Pr Norbert Telmon, représentant de la faculté de médecine de Toulouse - Purpan

En mettant en place cette instance, le CHU a choisi de traiter dans un premier temps quatre sujets qui font chacun l'objet d'un groupe de travail :

  1. le cumul d'activités,
  2. les relations avec l'industrie pharmaceutique,
  3. le régime des déclarations d'intérêts,
  4. l'encadrement des associations domiciliées au CHU.

Retrouvez ces informations dans l'or[...]

Actualité
Il y a 2 heures
Souffrance et travail

Cette lettre-réseau diffuse, auprès des médecins conseils, les recommandations d’un groupe de travail de la commission des pathologies professionnelles du COCT*, destinées à les aider à faire le diagnostic des affections psychiques graves entraînant une incapacité permanente prévisible égale ou supérieure à 25% et autorisant ainsi la saisine du CRRMP au titre de l’article L.461-1 4e alinéa.

Actuellement, en l’absence de tableau de maladies professionnelles les concernant, les affections psychiques peuvent être reconnues au titre de l’article L. 461-1 alinéa 4 du code de la sécurité sociale dès lors que la maladie présente une gravité justifiant une incapacité permanente (IP) égale ou supérieure à 25% et à condition qu’un lien « direct et essentiel » avec l’activité professionnelle ait été mis en évidence par un comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP). Quelques dizaines de cas de pathologies psychiques sont ainsi reconnus chaque année en France.

Toutefois, le dispositif de reconnaissance des affections hors tableau de MP soulève des difficultés d’application quand il s’agit de maladies psychiques. La lettre ministérielle du 13 mars 2012, diffusée par la LR-DRP-17/2012 du 12/04/2012, en introduisant la notion d’incapacité permanente prévisible, vise à assouplir les conditions de saisine du CRRMP au titre de l’alinéa 4 en supprimant la notion de stabilisation préalable.
Toutefois l’exigence d’un taux d’incapacité permanente prév[...]

Actualité
Il y a 2 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Voir une vidéo pendant une séance de radiothérapie a un effet calmant sur de jeunes enfants malades qui permet d’éviter le recours à l’anesthésie générale.