Presse médicale
Mode : Le shopping de What's up Doc
Il y a 13 jours
Mode : Le shopping de What's up Doc

L’été se termine avec invariablement sa liste de petits bobos, tels que les bleus et les piqûres… La câlinothérapie ne suffit pas toujours, voici quelques subterfuges compensatoires pour apaiser les contrariétés.

What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Découvrez plus sur le même flux
Presse médicale
Quand les perversions sexuelles n’en seront plus
Il y a 5 heures
Quand les perversions sexuelles n’en seront plus
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Choix de stages : les choses reprennent leur cours
Il y a 12 heures
Choix de stages : les choses reprennent leur cours
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
One Woman Show : Chagrin d’amour
Il y a 1 jours
One Woman Show : Chagrin d’amour
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Notre système de santé est-il en bonne santé ?
Il y a 1 jours
Notre système de santé est-il en bonne santé ?
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Repos sécurité : Merci de garder les yeux ouverts
Il y a 2 jours
Repos sécurité : Merci de garder les yeux ouverts
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
La boss des maths
Il y a 3 jours
La boss des maths
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
L'adresse de la semaine : Vegan Ice Cream
Il y a 4 jours
L'adresse de la semaine : Vegan Ice Cream
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Médecin vend terrain sur Mars, belle exposition, vue imprenable
Il y a 4 jours
Médecin vend terrain sur Mars, belle exposition, vue imprenable
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Retrouvez un bon tonus corporel
Il y a 5 jours
Retrouvez un bon tonus corporel
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Il y a 6 jours
La consult' de Patrick Bouet
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 8 heures
Infirmiers

Nous l'avons découvert récemment et il ne pouvait en être autrement que de partager les histoires qu'il nous raconte. Sur sa page facebook intitulée « Dans le couloir... », cet aide-soignant nous ouvre une à une les portes des chambres de son service de soin et raconte. Derrière chacune d'entres elles se cachent des histoires et des vies différentes ... » Régulièrement nous publierons ces jolies chroniques, une invitation qui vous est faite pour les découvrir et les aimer !

Dans le couloir…

Aide-soignant diplômé en 2013, il a toujours exercé à l'hôpital. « Je prends plaisir à être le spectateur assidu de mes meilleurs acteurs : les patients et le personnel soignant. Ce contact me permet d'apprendre beaucoup sur l'humain, ses travers parfois, les cultures du monde, les difficultés du quotidien... Cet apprentissage de la vie, j'en garde une trace depuis cinq ans. Dans un carnet qui me sert d'exutoire, je relate des anecdotes professionnelles. Depuis, j'essaie de formaliser cela sur un support accessible et ludique. C'est ainsi que j'ai créé une page Facebook sur laquelle je délivre régulièrement une histoire courte. Parfois humoristiques, parfois touchantes, elles sont le reflet du quotidien d'un aide-soignant travaillant à l'hôpital. Pourquoi avoir choisi comme nom "Dans le couloir" me direz-vous ? A la fois une entrée et une sortie, cet élément anodin d'un service représente le passage et c'est, à mon sens, l'essence même de l'hôpital. Passeur d'âmes et passeur d'histoires je souhaite faire découvrir ce monde troublant. »

Chambre 127

Ballon s'envolant dans le ciel

Qui dit journée exceptionnelle, dit organisation exceptionnelle. C'est dans cet esprit que toute l'équipe, y compris les personnels en repos, s'est jointe à nous pour préparer la chambre transformée en chapelle-salle de cérémonie.

En début d'après-midi, c'est l'effervescence au cœur de la 127. Depuis ce matin, la chambre double a été vidée. Elle change de visage et se transforme en un univers fleuri et parfumé. Oubliés les lits, les vieilles tables d'appoint et les murs jaunis, l'âme de l'hôpital s'efface et l'atmosphère s'imprègne du bonheur de l'instant. Cette animation inhabituelle n'est pas le fruit du hasard, nous la devons à un événement spécial : un mariage. Un moment singulier pour un lieu qui ne se prête pas à de telles festivités.

Tout le monde est de connivence, de l'équipe soignante à la direction. Dans certaines situations, la science bat en retraite et il ne nous reste plus qu'à exaucer les désirs de nos patients… En effet, à la lecture des comptes-rendus médicaux successifs, il subsiste aucun doute sur l'issue fatale qui attend Monsieur Y. Ce dernier, atteint depuis un an et demi d'un cancer pulmonaire, vient d'entrer dans la phase palliative et terminale de son combat. Comme il a fréquenté assidûment notre service pour ses multiples cures de chimiothérapies, cela nous a donné l'occasion de tisser des liens qui dépassent le simple cadre de la relation soignant-soigné. Durant ses nombreuses hospitalisations, nous avons fait connaissance et sommes entrés dans le cercle de ses proches. Au fil des mois, c'est toute la famille qui nous est présentée ! Nous nous apercevons que c'est une famille unie par l'épreuve, qui fait bloc autour de Monsieur Y.

Une seule personne se détache du lot par sa discrétion, c'est son ami qui reste près de lui. D'un sourire éclatant, d'une élégance parfaite, ayant toujours un petit mot pour chacun, il fait chavirer les cœurs de quelques collègues féminines. Goguenard, Monsieur Y. leur lance : Tu peux regarder, mais tu ne touches pas !. En effet, les deux hommes forment un couple et cela depuis vingt ans.

Un matin, alors que je l'aidais à l'habillage, il me fait part d'un souhait : celui de s'unir avec sa moitié. Surprise, certes, mais surtout, interrogation de ma part. En effet, je n'en avais jamais entendu parler de ce projet auparavant. Devant mon regard insistant, il me lance : [...]

Actualité
Il y a 9 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Un essai clinique international a débuté ce 21 septembre aux États-Unis. Des résultats très prometteurs contre cette pathologie musculaire grave ont déjà été obtenus dans des protocoles vétérinaires.


Actualité
Il y a 22 heures
CADUCEE

"Cette désignation conforte et valide les efforts de Vivet pour développer un nouveau traitement de la maladie de Wilson, qui est une anomalie héréditaire du métabolisme du cuivre. La FDA et la CE ont toutes deux reconnu le besoin non satisfait d'un traitement restaurant de façon sûre et efficace, l'homéostasie physiologique du cuivre dans la mal[...]

Actualité
Il y a 1 jours
Le filin

L’IMBE et la Société Française de Toxicologie Génétique organisent le colloque sur le thème sera CONSEQUENCES POUR L’HOMME ET POUR L’ENVIRONNEMENT DES EFFETS GENOTOXIQUES ET EPIGENETIQUES TRANSGENERATIONNELS.
Nous aborderons les effets de l’anthropisation des environnements sur le patrimoine génétique des cellules germinales représentatives de l’Homme ou de tout autre organisme. Les altérations du patrimoine génétique couvriront les anomalies de séquences, mais également les effets épigénétiques. Au coeur des inter-relations Environnement et Santé, adressant les question relatives à l’impact de L’Environnement sur la Reproduction (de l’Homme ou de tout autre espèces), notre colloque invite tous les chercheurs à faire une présentation orale, des présentations posters et pour les plus jeunes, une présentation en 240 seconde[...]

Actualité
Il y a 1 jours
JIM

Les propriétés des neurones miroir, identifiées depuis quelques dizaines d’années, sont de plus en plus mises à profit dans la prise en charge de certaines pathologies ou symptômes, comme par exemple avec la thérapie miroir pour traiter les douleurs neuropathiques. La particularité de ces neurones tient au fait qu'ils émettent des potentiels d'action lors [...]

E-santé
Il y a 1 jours
Sante cool

Cet article Démarrage du premier essai de thérapie génique chez l’Homme dans la myopathie myotubulaire est apparu en premier sur Santecool.

L’AFM-Téléthon et son laboratoire Généthon se félicitent du démarrage du premier essai de thérapie génique pour la myopathie myotubulaire, mené par la société de biotechnologies Audentes. Le premier patient a été traité aux États-Unis, 8 ans seulement après la première preuve de concept chez le modèle murin, obtenue par l’équipe d’Ana Buj Bello à Généthon. En effet, le produit de […]

Cet article Démarrage du premier essai de thérapie génique chez l’Homme dans la myopathie myotubulaire est apparu en premier sur Santecool.