Presse médicale
Il y a 13 jours
Œdème papillaire bilatéral dans les suites d’une virose systémique sévère

Publication date: Available online 12 September 2017
Source:Journal Français d'Ophtalmologie
Author(s): H. Voisin, L. Jeanjean, N. Alfonsi


ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Presse médicale
Articles liés par le même flux
Actualité
Les étudiants en médecine plébiscitent l’ophtalmologie pour leur internat
Il y a 12 heures
Santé : Toute l\'actualité sur Le Monde.fr.

Pour la première fois, en raison de la réforme du troisième cycle, les candidats des épreuves classantes nationales devaient trancher entre 44 spécialités, contre 30 l’an dernier.

Actualité
Il y a 1 jours
Réseau CHU
« C’est un grand honneur et une grande fierté de devenir le parrain du fonds Aliénor », s’est exclamé Frédérick Gersal, lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée le 15 septembre au CHU de Poitiers, en présence de Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU et président du fonds Aliénor. Le journaliste et raconteur d’histoire a accepté de devenir le parrain du fonds de dotation du CHU de Poitiers pour soutenir « avec beaucoup d’humilité, les chercheurs et leurs équipes ». Reconnu pour le sérieux de ses chroniques et ses qualités pédagogiques, le célèbre journaliste mettra son talent et sa notoriété au service de cette grande cause. Ambassadeur du fonds et poitevin d’adoption, Frédérick Gersal, sera aux côtés du CHU lors des grands événements, à commencer par la nuit des chercheurs le 27 septembre*.
La conférence de presse a aussi été l’occasion pour Jean-Pierre Dewitte de rappeler la vocation du fonds Aliénor, qui a démarré son activité en janvier 2016. « Il y a très peu de financement pour la recherche et l’innovation dans le budget d’un CHU. C’est encore plus vrai pour les jeunes chercheurs émergents. Les fonds collectés par le fonds Aliénor sont donc destinés à développer la recherche et l’innovation au CHU de Poitiers en les finançant davantage. » Une problématique essentielle dans le cadre de la grande région où les établissements avec une activité de recherche importante seront privilégiés.

« Soigner le plus grand nombre »

le fonds Aliénor a retenu 6 projets de recherche portant sur la dégénérescence maculaire, le méningiome, les perturbateurs endocriniens, innovations techniques en cardiologie et en neurochirurgie et sur un nouveau lieu d'information santé.
Le Pr Nicolas Leveziel, qui étudie la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), était également présent à cette conférence de presse. « C’est un projet qui me tient à cœur, indique l’ophtalmologiste, car le type de DMLA sur laquelle nous travaillons, la forme exsudative, n’a actuellement pas de traitement. » « Ces recherches poitevines vont permettre de soigner le plus grand nombre, l’humanité tout entière », a déclaré avec enthousiasme Frédérick Gersal.
Les dons en ligne via le site du fonds Aliénor et via la borne de micro-don présente au niveau des ascenseurs de Jean-Bernard (niveau rez-de-chaussée), sur le site de la Milétrie, ou encore en contactant la direction de la communication et du mécénat du CHU de Poitiers au 05 49 44 43 33. « Même minime, chaque don compte ! » a rappelé Jean-Pierre Dewitte.

*La nuit des chercheurs du CHU de Poitiers

Pour la première fois, le CHU de Poitiers convie patients, usagers, visiteurs, professionnels de santé à rencontrer ses chercheurs lors d'une soirée dédiée organisée conjointement avec le fonds Aliénor, le mercredi 27 septembre, de 18h à 23h, dans le hall d’accueil Jean-Bernard, sur le site de la Milétrie. La science et les technologies seront à l’honneur. A la manière d'un « speed searching » chacun pourra échanger avec les spécialistes sur les thèmes d'actualité : cancérologie, perturbateurs endocriniens, DMLA, infections, hématologie, diabète/obésit[...]
Actualité
Il y a 5 jours
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Les étudiants en médecine viennent de choisir leur spécialité. Cette année, avec la réforme du 3ème cycle, ils devaient trancher entre 44 possibilités contre seulement 30 l’an dernier.


Actualité
Il y a 6 jours
JIM

Le glaucome est la première cause de cécité irréversible au monde. L’augmentation de la pression intraoculaire (PIO) est reconnue comme le principal facteur de risque modifiable du glaucome primaire à angle ouvert, mais environ la moitié des personnes atteintes de glaucome ont une PIO inférieure à 21 mm Hg, seuil retenu pour l’hyperpression intraoculaire.

P[...]

Actualité
Il y a 6 jours
Quotidien du médecin

7 977 étudiants en médecine (CESP inclus) en ont fini avec leur choix de spécialité d’internat et de CHU d’affectation. La procédure a pris fin mardi 20 septembre lorsque le dernier candidat classé a opté pour la médecine générale à...

E-santé
Il y a 7 jours
DSIH

Véritable parcours de soin connecté, cette plateforme innovante ouverte aux généralistes, ophtalmologues et orthoptistes dans toute la France permet un dépistage rapide, sécurisé et pris en charge par la Sécurité sociale