Presse médicale
Il y a 10 jours
Réactivité croisée des anticorps anti-rituximab neutralisants avec les anti-CD20 de troisième génération : une alternative thérapeutique dans la glomérulopathie extramembraneuse ?

Publication date: September 2017
Source:Néphrologie & Thérapeutique, Volume 13, Issue 5
Author(s): S. Boyer, S. Benzaken, G. Bernard, V. Esnault, B. Seitz-Polski
IntroductionLe rituximab (RTX) est un anticorps monoclonal chimérique murin/humain dirigé contre la molécule de surface CD20. Son utilisation dans la glomérulopathie extramembraneuse (GEM) permet l’obtention d’une rémission chez 60–80 % des patients. Cependant, nous avons montré que certains patients développent des anticorps anti-RTX neutralisants, pouvant être pour la plupart responsables d’un échappement thérapeutique. Nous avons donc étudié s’il existait une réactivité croisée avec les anti-CD20 de troisième génération (humanisés ou totalement humains).Matériels et méthodesNous avons étudié la cytotoxicité médiée par le complément des anti-CD20 sur les lymphocytes B (LB) en présence ou non d’anticorps anti-RTX. Les anti-CD20 testés étaient : le RTX à concentration croissante, l’ocrélizumab (OCR) et l’obitunuzumab (OBI) (anti-CD20 humanisés), l’ofatumumab (OFA) (anti-CD20 totalement humain).RésultatsEn présence d’anticorps anti-RTX, la cytotoxicité du RTX est quasi nulle, démontrant le caractère neutralisant des anticorps. Il existe un effet dose–réponse de la cytotoxicité du RTX, lié à la saturation des anticorps anti-RTX. Concernant l’OCR, l’OBI et l’OFA, la cytotoxicité est évaluée à 80–100 % en présence d’anticorps anti-RTX. Il n’existe donc pas d’effet neutralisant des anticorps anti-RTX sur les anti-CD20 de troisième génération testés, même à faible dose.DiscussionL’étude de la cytotoxicité dépendante du complément des anti-CD20 sur les LB confirme l’effet neutralisant des anticorps anti-RTX. À fortes doses de RTX, ces anticorps peuvent être saturés. Notre travail démontre l’absence de réactivité croisée avec trois anti-CD20 actuellement à l’étude : l’OCR, l’OBI et l’OFA. De plus, ces derniers pourraient être moins à risque d’induire une immunisation voire un échappement thérapeutique.ConclusionIl n’existe pas de réactiv[...]

ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 16 minutes
Quotidien du médecin

Le projet républicain de détricotage de la loi sur la couverture maladie de Barack Obama semblait mort, lundi soir, après la défection de trois sénateurs de la majorité, mettant une nouvelle fois en échec une promesse ancienne du parti et du prési...

Actualité
Il y a 32 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Petite sélection de l'actualité diffusée sur les chaînes européennes de télévision ce lundi 25 septembre.


Actualité
Il y a 43 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Selon l'UFC Que Choisir, la moitié des baumes à lèvres, utilisés par toute la famille, contiendraient des substances toxiques susceptibles d'être ingérées.


Actualité
Il y a 51 minutes
CHU de Toulouse

Du 2 au 31 octobre 2017, le Pôle des Ressources Humaines propose une exposition des oeuvres de Didier Perthuison à l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques, 4e étage, 2 rue Viguerie à Toulouse.

Didier Perthuison a débuté sa carrière comme photogaphe puis son activité l'a amené à concevoir des stands d'exposition et des décors. Il a commencé à peindre des créations géométriques sur toile, plexiglas ou verre. Il se consacre maintenant à la réalisaton d'oeuvres en plein air.

Actualité
Il y a 59 minutes
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Le père de Valérie Murat est mort d'un cancer, après avoir manipulé un puissant pesticide dans ses vignes. Depuis 5 ans, elle lutte contre l'industrie chimique, l'Etat et... l'omerta. Témoignage dans notre vidéo ci-dessus.


Actualité
Il y a 1 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Le gouvernement a annoncé, ce lundi 25 septembre, l'interdiction du glyphosate, avant de faire machine arrière sous la pression de la FNSEA. Le débat n'est pas clos sur les réseaux sociaux.