Presse médicale
Stage d’internat : priorité aux déserts médicaux pour Marine Le Pen
Il y a 1 mois
Stage d’internat : priorité aux déserts médicaux pour Marine Le Pen

Pour améliorer l’accès aux soins sur le territoire, Marine Le Pen a concentré ses propositions sur la lutte contre les déserts médicaux. La présidente du FN souhaite instaurer un stage d’internat dans les zones à faible densité médicale. Son por[...]

What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Découvrez plus sur le même flux
Presse médicale
Double peiné
Il y a 17 heures
Double peiné
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Holidays : Bien équipé en toutes circonstances...
Il y a 20 heures
Holidays : Bien équipé en toutes circonstances...
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Vin : Emmanuel Macron a-t-il cédé face au lobby ?
Il y a 1 jours
Vin : Emmanuel Macron a-t-il cédé face au lobby ?
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
2340 : les cancers deviendront des rhumes
Presse médicale
Sous ma blouse, c'est pr-Ysé !
Il y a 2 jours
Sous ma blouse, c'est pr-Ysé !
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus élu DG de l'OMS
Il y a 3 jours
Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus élu DG de l'OMS
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
LA CONSULT' DE CÉDRIC ARCOS
Il y a 3 jours
LA CONSULT' DE CÉDRIC ARCOS
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Laigneville : le maire interdit de trépasser à domicile
Il y a 3 jours
Laigneville : le maire interdit de trépasser à domicile
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Avantage Supplémentaire Maternité : il était temps !
Il y a 4 jours
Avantage Supplémentaire Maternité : il était temps !
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Presse médicale
Les patients mieux lotis avec des jeunes médecins ?
Presse médicale
Il y a 4 jours
Santé de demain : mais où est l’humain, bordel ?
What\'s Up Doc - Toute l\'actualité
Articles liés par le même flux
Presse médicale
Il y a 1 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 27 May 2017
Source:La Presse Médicale
Author(s): Nicola J. Ronan, Joseph Stuart Elborn, Barry J. Plant
Cystic fibrosis transmembrane conductance regulator (CFTR) is expressed ubiquitously throughout the body. Thus, while respiratory manifestations dominate much of cystic fibrosis (CF) care, there are prominent multi-organ manifestations and comorbidities. In the general population, the number of comorbidities increases with aging. Few illnesses have experienced such a dramatic improvement in survival as CF, which has been transformed from an illness of childhood death to one of adult survival. Hence, as longevity increases in CF, it is paralleled by an increasing number of patients with multicomplex comorbidities availing of care from adult CF multi-disciplinary teams. This re[...]

Actualité
Il y a 1 heures
APF ICM

Les 8 projets retenus s'articulent autour des thèmes suivants :

Mobilité, marche et rééducation

· Pr JM GRACIES (Créteil, France) Caractérisation de la myopathie spastique, sur les plans clinique, biomécanique, histo-immunologique et radiologique chez des patients adultes atteints de parésie spastique après paralysie cérébrale et après un accident vasculaire cérébral.

· Pr M GAZZONI et Dr C Boulay (Turin, Italie et Marseille France) La réalité virtuelle (serious games) permet-elle d'améliorer la marche des enfants atteints de Paralysie Cérébrale ? Intérêt du feedback par électromyographie (EMG)

Perception du corps

· Dr C NEWMAN (Lausanne, Suisse) Impact de la paralysie cérébrale sur l'appropriation du corps.

Activité physique

· Dr P VAN DE WALLE (Anvers, Belgique) Relation entre niveau d'activité physique et condition cardio-respiratoire chez les enfants PC ambulatoires âgés de 6 à 8 ans

Rééducation des troubles associés à la PC

· Pr P HOEBEKE (Gand, Belgique) Rééducation mictionnelle chez les enfants avec PC.

Stratégies de neuroprotection

· Dr J MAIRESSE (Paris, France) Activation précoce des récepteurs à l'ocytocine et neuro-protection vis-à-vis des dommages inflammatoires du nouveau-né exposé à une réduction de la croissance intra-utérine.

· Dr A RIDEAU (Paris, France) Handicaps neurocognitifs associés à un retard de croissance intra utérin : Régulation de la neuroinflammation, une nouvelle cible pour la neuroprotection.

· Dr J PUYAL (Lausanne, Suisse) Etude des voies de signalisations de la Na+K+-ATPase impliquées dans la mort neuronale médiée par autophagie après hypoxie-ischémie périnatale.

- Source : www.fondationparalysiecerebrale.org


La Fondation Motrice lance son appel à projets 2016/2017 sous la forme de deux appels à projets distincts visant à financer des projets de recherche : l'un dans le champ de la rééducation motrice ou cognitive chez le s[...]

Presse médicale
Il y a 4 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 26 May 2017
Source:Médecine & Droit
Author(s): Philippe Pirnay, Patricia de Bernardi
Le besoin en soins bucco-dentaires, notamment pour les étudiants les plus fragiles, a été identifié à l’Université Paris Est Créteil. Cet article présente les actions mises en place pour aider la prise en charge dentaire des étudiants. Une étude a été menée sur les déclarations des étudiants venus consulter le service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé de l’Université Paris Est Créteil du 1er septembre 2015 au 15 mai 2016. Son objectif était d’identifier les principaux facteurs de conduite à risque d’altération de la santé bucco-dentaire. À chacun des risques repérés fut associée une proposition d’action de prévention et/ou de soins. Le tabac, l’alcool, le cannabis, la détresse psychologique et les désordres alimentaires apparaissent comme autant de conduites nocives nécessitant la mise en place de conseils, d’action de prévention et de soins bucco-dentaires. Les conseils apportés aux étudiants nécessitent d’indiquer les risques de dégradation de l’état bucco-dentaire et leur prise en charge doit accorder une place importante aux recommandations liées à l’équilibre alimentaire. La mise en place d’actions de prévention dentaire au sein du SUMPPS et du parcours de soins dentaires via le réseau RESUS instituée par l’Université et le service d’odontologie du Groupe Henri-Mondor de l’AP–HP répondent à un besoin de santé publique dentaire. Couplées à un réseau de soins dans lequel l’étudiant est orienté vers une structure d’accueil, ces actions de prévention et de dépistage répondent bien plus à l’intérêt de santé générale de l’étudiant.The need for oral health care, especially for the most vulnerable students, was identified at the University Paris Est Creteil. This article presents the acti[...]

Presse médicale
Il y a 4 heures
ScienceDirect

Publication date: Available online 26 May 2017
Source:Médecine & Droit
Author(s): Jean-Michel Debarre
Le consentement à un acte médical est basé sur le respect du principe universel de la dignité de la personne humaine qui pose, comme un axiome, l’égale valeur pour tous les êtres humains. Un aperçu de l’histoire de l’obtention du consentement d’un patient à chaque acte de soin est important à connaître pour mesurer que l’évidence actuelle de l’état de droit a été le résultat d’une longue lutte entre idées progressistes et conservatrices. Le consentement libre et éclairé est absolument inséparable de l’information préalable que le médecin doit donner à son patient. À propos de la corrélation information–consentement à un acte de soin, dans le monde anglo-saxon, l’expression « informed consent » est toujours utilisée. Le devoir d’information du médecin doit prendre certaines formes pour que le patient puisse valablement donner son consentement. Le consentement éclairé à un soin médical est l’expression de la volonté d’un patient de recevoir des soins, mais il peut aussi être le refus d’une proposition thérapeutique. Sauf disposition expresse de la loi, il n’y a pas de formalisme exigé quant à la preuve de l’obtention du consentement.Consent to medical care is based on respect for the universal principle of the dignity of the human person, which postulates as an axiom equal value to all human bein[...]

Actualité
Il y a 5 heures
Santé Environnement
L'objectif visant à éradiquer la faim d'ici à 2030 ne pourra être atteint sans de nouveaux efforts

22 février 2017, Rome - Les pressions sur les ressources naturelles, de plus en plus intenses, les inégalités qui continuent de se creuser et les répercussions négatives du changement climatique compromettent la capacité de l'homme à se nourrir par lui-même à l'avenir. Tel est le message alarmant d'un nouveau rapport de la FAO publié aujourd'hui.

Selon L'Avenir de l'alimentation et l'agriculture : Tendances et défis, bien que des progrès majeurs aient été réalisés en matière de réduction des souffrances liées à la faim à travers le monde ces 30 dernières années, « le fait d'augmenter la production alimentaire et la croissance économique a de lourdes répercussions sur l'environnement naturel ».

« Presque la moitié des forêts sur cette terre ont maintenant disparu. Les sources en eau souterraines s'amenuisent rapidement et la biodiversité a été particulièrement affectée », révèle le rapport.

« Si cette tendance se poursuit, il se pourrait bien que cela dépasse les frontières planétaires », a déclaré M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO dans son discours de présentation du rapport.

D'ici à 2050, l'humanité comptera vraisemblablement près de 10 milliards de personnes. Selon les prévisions de l'Avenir de l'alimentation et l'agriculture : Tendances et défis, dans l'hypothèse d'une croissance économique modérée, cette hausse de la population aura pour effet d'augmenter la demande mondiale en produits agricoles de 50 pour cent par rapport au niveau actuel, accentuant ainsi les pressions sur les ressources naturelles déjà limitées.

Au même moment, de plus en plus de personnes mangeront de moins en moins de céréales mais de plus en plus de viande, de fruits, de légumes et d'aliments transformés, une situation qui s'explique par une transition alimentaire mondiale qui viendra également peser de tout son poids sur les ressources naturelles, en entraînant davantage de déforestation, de dégradation des terres et d'émissions de gaz à effet de serre.

Pour atteindre l'Objectif Faim Zéro, nous devons intensifier nos efforts

La question principale soulevée aujourd'hui par la publication de la FAO est de savoir si oui ou non, à l'avenir, l'agriculture et les systèmes alimentaires dans le monde sont capables de répondre aux besoins d'une population mondiale croissante, et ce, de manière durable.

La réponse est : oui. Les systèmes alimentaires de notre planète sont en mesure de produire assez de nourriture de manière durable, mais exploiter au mieux ce potentiel et s'assurer que toute l'humanité en profite requerra des « transformations majeures ».

Le rapport indique que si des efforts ne sont pas entrepris pour investir dans les systèmes alimentaires et les réorganiser, beaucoup trop de personnes souffriront de la faim en 2030, soit l'année limite fixée par les nouveaux Objectifs de développement durable (ODD) pour éradiquer l'insécurité alimentaire chronique et la malnutrition.

« Sans de nouveaux efforts visant à promouvoir le développement des populations pauvres, à réduire les inégalités et à protéger les personnes vulnérables, plus de 600 millions de personnes seront toujours sous-alimentées en 2030 », révèle le document.

En fait, le taux actuel de progression ne serait même pas suffisant pour éradiquer la faim d'ici à 2050.

D'où viendra notre nourriture ?

Compte tenu du peu de possibilités s'offrant à nous pour développer l'utilisation de la terre et des ressources en eau dans le secteur agricole, les augmentations de production nécessaires afin de faire face à la hausse de la demande alimentaire devront principalement être générées par une amélioration de la productivité et par une utilisation efficace des ressources.

Néanmoins, il existe des signes inquiétants faisant état d'une croissance stable pour les rendements des principales cultures. Le rapport note que depuis les années 1990, les augmentations moyennes enregistrées pour les rendements de maïs, de riz et de blé dépassent tout juste les 1 pour cent.

Le rapport L'avenir de l'alimentation et l'agriculture : Tendances et défis souligne qu' « agir comme si de rien n'était » ne fait pas partie des options si l'on souhaite répondre à ces défis et à d'autres.

« Des transformations majeures dans les systèmes agricoles, les économies rurales et la gestion des ressources naturelles seront nécessaires si nous devons répondre aux nombreux défis qui se présentent à nous et exploiter pleinement le potentiel de l'alimentation et de l'agriculture en vue d'assurer un avenir radieux à tout le monde sur cette planète », indique le document.

Selon le rapport, « des coûts élevés, des systèmes d'élevage nécessitant de nombreuses ressources (et entraînant d'importantes déforestations), des pénuries d'eau, un épuisement des sols et des émissions de gaz à effet de serre ne peuvent pas contribuer à créer une production alimentaire et agricole durable ».

Le principal défi est de produire plus avec moins, tout en préservant et en améliorant les moyens d'existence des petits exploitants agricoles et des agriculteurs familiaux, et d'assurer aux plus vulnérables un accès à l'alimentation. Pour ce faire, une double approche est nécessaire. Elle se devra d'investir dans la protection sociale, de lutter contre la sous-alimentation et d'investir en faveur des pauvres dans des activités productives, en particulier dans l'agriculture et au sein des économies rurales, afin d'augmenter de manière durable les activités rémunératrices des population[...]

Actualité
Il y a 5 heures
APF ICM

Les 8 projets retenus s'articulent autour des thèmes suivants :

Mobilité, marche et rééducation

· Pr JM GRACIES (Créteil, France) Caractérisation de la myopathie spastique, sur les plans clinique, biomécanique, histo-immunologique et radiologique chez des patients adultes atteints de parésie spastique après paralysie cérébrale et après un accident vasculaire cérébral.

· Pr M GAZZONI et Dr C Boulay (Turin, Italie et Marseille France) La réalité virtuelle (serious games) permet-elle d'améliorer la marche des enfants atteints de Paralysie Cérébrale ? Intérêt du feedback par électromyographie (EMG)

Perception du corps

· Dr C NEWMAN (Lausanne, Suisse) Impact de la paralysie cérébrale sur l'appropriation du corps.

Activité physique

· Dr P VAN DE WALLE (Anvers, Belgique) Relation entre niveau d'activité physique et condition cardio-respiratoire chez les enfants PC ambulatoires âgés de 6 à 8 ans

Rééducation des troubles associés à la PC

· Pr P HOEBEKE (Gand, Belgique) Rééducation mictionnelle chez les enfants avec PC.

Stratégies de neuroprotection

· Dr J MAIRESSE (Paris, France) Activation précoce des récepteurs à l'ocytocine et neuro-protection vis-à-vis des dommages inflammatoires du nouveau-né exposé à une réduction de la croissance intra-utérine.

· Dr A RIDEAU (Paris, France) Handicaps neurocognitifs associés à un retard de croissance intra utérin : Régulation de la neuroinflammation, une nouvelle cible pour la neuroprotection.

· Dr J PUYAL (Lausanne, Suisse) Etude des voies de signalisations de la Na+K+-ATPase impliquées dans la mort neuronale médiée par autophagie après hypoxie-ischémie périnatale.

- Source : www.fondationparalysiecerebrale.org


La Fondation Motrice lance son appel à projets 2016/2017 sous la forme de deux appels à projets distincts visant à financer des projets de recherche : l'un dans le champ de la rééducation motrice ou cognitive chez le sujet a[...]