Presse médicale
Il y a 10 mois
Troubles urinaires chez l’enfant : quelle place pour l’exploration urodynamique ?

Publication date: Available online 18 November 2016
Source:Journal de Réadaptation Médicale : Pratique et Formation en Médecine Physique et de Réadaptation
Author(s): S. Meftah, K. Belhaj, S. Zahi, L. Mahir, F. Lmidmani, A. El Fatimi
IntroductionL’exploration urodynamique est difficile à réaliser et aussi à interpréter chez l’enfant, en raison de non-coopération de celui-ci et de l’évolution des valeurs normales en fonction de l’âge.ObjectifMettre le point sur l’intérêt du bilan urodynamique (BUD) dans les pathologies de l’appareil urinaire de l’enfant.Matériel et méthodeÉtude rétrospective descriptive des explorations urodynamiques réalisées, à l’unité d’urodynamique du service de médecine physique, aux enfants âgés entre 3 ans et 15 ans.RésultatsL’âge moyen de nos enfants était de 9,44 ans. Les indications du BUD étaient multiples et intriquées. L’exploration urodynamique a montré des anomalies dans la plupart des cas, en dévoilant une vessie dangereuse pour le haut appareil urinaire dans 29,02 % des cas. Elle a permis d’orienter ou d’adapter le traitement médical dans la majorité des cas. Dans certains cas, l’indication opératoire était dépendante entre autres des résultats de BUD notamment chez les candidats à la greffe rénale.Discussion–conclusionLe bilan urodynamique occupe une place essentielle dans l’arsenal des examens complémentaires explorant l’appareil urinaire chez l’enfant, à condition qu’il soit demandé dans un but précis. De réalisation difficile chez l’enfant d’où la nécessité d’une équipe habituée à l’exploration urodynamique chez l’enfant et capable d’établir une relation de confiance avec celui-ci, afin d’avoir des résultats interprétables permettant d’orienter la conduite thérapeutique. Les indications du BUD ne se limitent pas seulement aux diagnostics des troubles fonctionnels vésicosphinctériens (dyssynergie vésicosphinctérienne, vessie neurologique non neurogène), mais également dans la surveillance ou l’adaptation thérapeutique des anomalies anatomique ou neurologique (valves de l’urètre, spina bifida…).IntroductionUrodynamic assessment is difficult to achieve and also to interpret in children, due to non-cooperation of the latter and changes of normal values based on age.ObjectiveTo point out the interest of urodynamic evaluation in diseases of the urinary apparatus of the child.MethodsDescriptive retrospective study of urodynamic evaluation conducted at the urodynamic unit of the department of physical medicine and rehabilitation, children aged between 3 and 15 years.ResultsThe average age of children was 9.44 years. Indications of urodynamic evaluation have been many and intricated. Urodynamic evaluation has been showed abnormalities in most cases, revealing a dangerous bladder to the upper urinary tract in 29.02 % of cases. It allows to orient or adjust the medical treatment in the majority of cases. In some cases, the indication for surgery has been depended on the final results of urodynamic assessment especially among candidates for renal transplantation.Discussion–conclusionThe urodynamic assessment occupies an essential place in the arsenal of additional tests exploring the urinary tract in children, provided that it is requested for a specific purpose. Difficult to implement in children where the need for a team accustomed in urodynamics in children and able to establish a relationship of trust with the latter in order to have interpretable res[...]

ScienceDirect
Découvrez plus sur le même flux
Articles liés par le même flux
Actualité
Il y a 1 heures
Quotidien du médecin

Un anticorps dirigé contre le virus de la dengue s'est révélé également efficace pour protéger adultes et fœtus contre l'infection par le virus Zika, selon les résultats de travaux menés chez la souris, publiés dans

Actualité
Il y a 3 heures
sante-medecine-RFI

Lutter contre les déserts médicaux ou encore l’absentéisme font partie des objectifs principaux de la e-cabine ou cabine de télémédecine. En France, la première a vu le jour, il y a 3 ans dans une résidence de séniors en Bourgogne. Depuis, les commandes et [...]

Actualité
Il y a 3 heures
sante-medecine-RFI

Lutter contre les déserts médicaux ou encore l’absentéisme font partie des objectifs principaux de la e-cabine ou cabine de télémédecine. En France, la première a vu le jour, il y a 3 ans dans une résidence de séniors en Bourgogne. Depuis, les commandes et [...]

Actualité
Il y a 3 heures
PACA CRIPS
Atelier : 13 octobre 2017 - 2 sessions Marseille et Nice - Nos formations et ateliers
Actualité
Il y a 4 heures
News Santé | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

SCIENCES - Des chercheurs français ont testé une technique prometteuse de stimulation nerveuse...


Actualité
Il y a 5 heures
SNPI

Avec la réforme du code du travail, votre rémunération pourrait baisser car les primes de nuit, d'ancienneté ou le 13e mois seront désormais du ressort des directions.

Les ordonnances définissent trois blocs de négociation collective.

Le premier concerne les thèmes que les branches conservent. On y trouve notamment les salaires minima, les classifications, la mutuelle/prévoyance, l'égalité hommes-femmes, la période d'essai. Ainsi que les conditions de renouvellement des CDD et leur durée globale, et les conditions de recours au contrat de chantier dans leur secteur.

Cela ne veut pas dire qu'il ne peut y avoir d'accord d'entreprise sur le sujet. Mais, pour pouvoir s'appliquer, il faut qu'il offre des garanties "au moins équivalentes" (terme peu clair aux yeux des juristes, qui redoutent déjà des contentieux).

Deuxième bloc, celui qui concerne les sujets qui reviennent à l'entreprise sauf si les branches décident expressément de garder la main dessus. C'est le cas de la prévention de la pénibilité, de l'emploi des travailleurs handicapés, des primes pour travaux dangereux ou insalubres. Si la branche verrouille ces sujets, un accord d'entreprise ne peut se déployer que s'il prévoit des "garanties au moins équivalent[...]