Parents d’intention vs parents biologique : la fiction juridique créée par les commanditaires de GPA

PMA-GPA Interview Dans un arrêt du 29 novembre, la Cour de cassation a décidé de retranscrire la fil...

Lettre mensuelle - Décembre 2017

Langue Français Electronic monthly analysis letter pdf_file: lettre-genethique-204-bd.pdf Article gè...

La loi Veil, un moindre mal ?

IVG-IMG Tribune Dénaturée année après année, la loi Veil, qui a dépénalisé d’avortement en France, e...

« Jamais l’Europe n’a été aussi favorable à la vie »

IVG-IMG Interview Le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Nils Muiznieks, publi...

JIM.fr - Mises au point 19 Jun 2017 - 12:38

Jusqu’où la responsabilité du dermatologue est-elle engagée en cas de complication après chirurgie ? Et que faire pour prévenir ces complications ?

Bénéficier d’une intervention dermatologique est un acte médical. Et comme tout acte médical, il comporte son lot de risques pour la santé, des risques propres à chaque type d’intervention (liposuccion, abdominoplastie, blépharoplastie, rhinoplastie, etc.) et des risques généraux, per- et postopératoires. On ne s’étendra pas ici sur les conséquences locales dermatologiques des actes réalisés, mais sur le risque anesthésique et le risque cardio-vasculaire. Car, bien qu’un décès [...]

Lire la suite

Publications associées

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :
...ou pas !

En hausse

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :
...ou pas !